05/11/2012

Midi Libre : Interview Lucien Primard, grand primé de l'expo/concours "Beauté & Handicap"

article midi libre interview primard lucien 03112012.jpg

Interview du 4ème nominé du Public

bang blaise tableau.jpg

Dès son plus jeune âge, Blaise Bang a toujours eu le désir de faire de la peinture. Né et ayant vécu toute son enfance au Cameroun, il n’y avait malheureusement ni de cours de cette matière, ni d’écoles d’art. C’est pour cette majeure raison, que Blaise Bang a suivi des études de constructions mécaniques où le dessin industriel est la base de tout.

Par la suite, il a découvert la peinture par les impressionnistes lors d’une exposition au Cameroun. C’est d’ailleurs grâce à cette découverte que le jeune homme qu’il était, s’est mis à la peinture en autodidacte.

Ainsi, après de nombreux introductions et projets, il s’est retrouvé à l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg dans laquelle, il a suivi des cours pour perfectionner son style avant de passer quelques années à faire des interventions dans des collèges et ce jusqu’à qu’il vienne s’établir dans le Sud, à Agde.

C’est donc en suivant cette technique qu’est la sienne que Blaise Bang, nous a permis de découvrir ses œuvres de la série : « Beauté & Handicap ».

C’est l’œuvre I « Beauté & Handicap I, la Roulante » qui vous a beaucoup marqué et qui a décrochée la 4ème place du Public. Une surprise pour cet artiste qui après l’annonce des résultats, a bien souhaité répondre à nos questions.

Lire la suite

Interview du 3ème Prix du Public

photo sylvie.JPG

Passionnée par l’art depuis sa plus tendre enfance, Sylvie Legrand-Lacamba a toujours pratiqué le dessin sans pour autant y consacrer tout son temps libre, quand bien même ses proches et amis lui disait qu’elle avait un bon coup de crayon.

Cependant, elle a toujours conservé son attirance pour l’art, en tant que femme active et maman très prévenante. Elle n’avait en fin de compte que très peu de temps à accorder au dessin parmi ses diverses activités déjà très prenantes.

Il y a seulement 4 ans, qu’elle s’est enfin décidée à se concéder du temps. Ses enfants étant enfin plus âgés, elle avait donc bien plus de temps pour elle. C’est ainsi qu’elle a fini par intégrer un atelier à Nîmes. Une activité qui lui a enfin permis de s’initier à la peinture.

C’est en suivant cette technique nouvelle qu’est la sienne que Sylvie Legrand-Lacamba, nous a permis de découvrir son œuvre : « Equi…libre ».

Une œuvre qui vous a beaucoup marqué et qui a décrochée le 3ème prix par le Public. Une surprise pour cette artiste qui après l’annonce des résultats, a bien souhaité répondre à nos questions.

Lire la suite