17/10/2012

Interview du grand primé : Primard Lucien

PRIMARD - Un monde meilleur, si possible.JPG

Né en 1956, artiste en secret depuis sa plus tendre enfance, PRIMARD Lucien est un être qui malgré les aléas de sa vie, n’a jamais oublié sa passion pour l’art. S’essayant tout d’abord à quelques gouaches sur du papier, il commence plus tard à griffonner sur des boites à œufs, à graver sur des boites de camembert qu’il met ensuite en valeur avec des couleurs.

Jusqu’à ce qu’une amie lui parle du concours « Beauté et Handicap », il ne s’était que très peu lancé dans un format plus grand que ses supports habituels. Un défi en soi, pour cet homme que la vie a marqué.

Mais qu’à cela ne tienne, il l’a fait et a créé pour nous « Un monde meilleur, si possible ? », que vous avez eu le plaisir de voir exposé lors de notre exposition/concours !!

Une œuvre qui a beaucoup marqué et qui a remporté dans un grand chelem, les trois prix mis en jeu : celui du jury, de la presse et du public. Une surprise grandiose pour notre primé qui lors de l’annonce de ses résultats a bien voulu répondre à quelques unes de nos questions et nous laisser ses premières impressions.


Question : «  Que ressentez vous vis-à-vis des prix que vous venez de recevoir ? »

« Je ne m’y attendais pas. Je suis très ému car il y a beaucoup de tableaux qui m’ont touché lors de cette exposition. Je tiens d’ailleurs à féliciter, toutes les personnes qui ont participé à l’exposition. »


Question : «  Le thème : « Beauté & Handicap » vous a inspiré ? »

« Je suis reconnu comme étant en situation de handicap, quand bien même ne suis-je pas dans un fauteuil roulant. A mes yeux, les personnes handicapées me donnent de l’espoir et c’est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis lancé dans cette aventure. »


Question : «  Dites nous, comment avez-vous procédé pour réaliser votre tableau ? »

« J’ai fait ça à main levée. Je ne pourrais pas expliquer où j’ai trouvé mon inspiration... J’ai dû être animé par quelque chose mais je ne saurais dire par quoi. D’ailleurs si vous regardez bien ma toile, le soleil qui s’y trouve regarde dans deux directions différentes. En effet, l’œil gauche, celui qui regarde le couple est heureux tandis que l’autre pas complètement... »


Question : «  D’ailleurs dites-nous, quel peintre vous inspire ?»

« Le peintre qui m’inspire est « Auguste Chabaud », dont on peut d’ailleurs trouver une exposition lui étant consacrée au musée « Paul Valéry » à Sète. »


La directrice de la délégation, ainsi que les membres du jury tiennent à exprimer leurs félicitations et encouragements à Lucien Primard.

Nous aurons l’occasion de le faire officiellement lors de l’exposition des professionnels en décembre.

Les commentaires sont fermés.